Partagez|

Les demi-dieux [5/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 84
✘ Atys : 2505
✘ Where I am : Everywhere
✘ Date d'inscription : 04/08/2015

A little more ?





MessageSujet: Les demi-dieux [5/5] Ven 7 Aoû - 13:20




Les Demi-dieux



We are powerfull demigods

Alexie Petrou~Kat Von D [libre]
Andreas Fernandez~Lucas Bernardini [libre]
Louise Barnett ~Candice Accola [libre]
Eleanor Nash~Taissa Farmiga [libre]
Callen J. Caffrey~Ansel Elgort [libre]


Dernière édition par Le Gardien le Ven 7 Aoû - 13:57, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anatlantide-rpg.forumactif.org
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 84
✘ Atys : 2505
✘ Where I am : Everywhere
✘ Date d'inscription : 04/08/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Les demi-dieux [5/5] Ven 7 Aoû - 13:23

Alexie Petrou





« ✣ Alexie Petrou »

Je suis une demi-déesse. ❤

Ma vie, en bref.
✣ Alexie Mariam
✣ Petrou
✣ Alex
✣ 17 avril 2000
✣ 20 ans
✣ Descendante de Séléné et fille de Trivia
✣ Romaine
✣ Phobie
✣ Arme
✣ Ambroisie et Nectar
✣ Métier
✣ Kat Von D

Tu veux en savoir plus sur moi ? ~ citation.
✣ Ayant toujours vécue à la Nouvelle Rome grâce à son père qui est un fils de Séléné, la déesse de la Lune et de sa mère qui est la déesse Trivia, Alexie à toujours était le genre de fille froide avec tout le monde, autoritaire et narquoise.

Elle n'a pas vécu quelque chose de spécial pour la rendre comme ça mais c'est une fille de la Lune et cette dernière est froide. De ce fait, Alexie également est froide. Comme tous les enfants qui grandissent au camp Jupiter, elle va à l'école et suit des cours spéciaux pour les demi-dieux. Du genre battante et agressive, il vaut mieux être son ami que son ennemi même si elle n'a pas beaucoup d'amis.

Depuis toujours elle est passionnée par le dessin et en a d'ailleurs fait son métier car elle s'était proclamée tatoueuse principale de la Nouvelle Rome. Alexie a d'ailleurs son corps recouvert de ses propres œuvres, ce qui la rend encore plus impressionnante et froide.

Son père est très fier d'elle et il est tout pour elle. Combative, elle était la première à se lancer dans les batailles organisées entre cohortes. Elle était d'ailleurs dans la cohorte 2 mais comme tous, son destin bascula lorsque le camp des sangs Mêlés fut détruit puis Poudlard.

Alexie a finalement réussi à s'en sortir et est arrivée chez les RE avec son père qui était alors blessé. Grâce aux soins qui lui ont été donnés à temps, elle a pu être sauvée, ce qui l'a rendue un peu plus ouverte qu'auparavant.

Le repos fut de courte durée lorsque la cité de Blaye fut détruite à son tour, bien sûr elle arriva à Atlantide in extremis aux côtés de son père et espère être cette fois-ci en paix.


Prénom Nom




Les liens 
~ citation.
✣ Lien ! Ex turba vero imae sortis et paupertinae in tabernis aliqui pernoctant vinariis, non nulli velariis umbraculorum theatralium latent, quae Campanam imitatus lasciviam Catulus in aedilitate sua suspendit omnium primus; aut pugnaciter aleis certant turpi sono fragosis naribus introrsum reducto spiritu concrepantes; aut quod est studiorum omnium maximum ab ortu lucis ad vesperam sole fatiscunt vel pluviis, per minutias aurigarum equorumque praecipua vel delicta scrutantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anatlantide-rpg.forumactif.org
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 84
✘ Atys : 2505
✘ Where I am : Everywhere
✘ Date d'inscription : 04/08/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Les demi-dieux [5/5] Ven 7 Aoû - 13:28



Andreas Fernandez









« ✣ Andreas Fernandez »

My destiny ❤

Ma vie, en bref.
✣ Andreas
✣ Fernandez
✣ Surnom
✣ 2008
✣ 22 ans
✣ Homosexuel
✣ Arès
✣ Demi-dieu
✣ Phobie au choix
✣ Instituteur
✣ Arme au choix
✣ Pouvoir au choix
✣ Ambroisie au choix
✣ Lucas Bernardini .

I'm a fucking gay bitch ! ~ Don't try to change my way.
✣  Andreas est né en 2008 dans la ville brésilienne de Porto Alegre. Sa mère est une institutrice pour les premières années de maternelles et son père n'est autre que le dieu grec Arès. Il a vécu sans connaitre ce dernier et il ne s'en portait pas plus mal. Grandissant dans un milieu assez pauvre, il n'avait pas besoin de grand chose pour être heureux.

L'année de ses huit ans, sa mère rencontra un homme charmant lui promettant monts et merveilles. Une nouvelle aventure dans la vie de ce petit garçon qui ne savait pas ce qu'il se passait, voir sa mère comme une enfant désirant de quelque chose dont il ignorait la signification.

Huit mois après ils étaient dans un avion en direction de Londres, ville cosmopolite anglaise, emménageant dans le quartier très chic de Saint John's Wood. Un magnifique penthouse se trouvant au dernière étage d'un immeuble de standing. Il passait des bidonvilles à l'appartement de luxe possédant un portier et des ascenseurs.

Une nouvelle vie l'attendant, envoyé dans une école privée réputée, il se devait de rentrer dans le moule, lui qui parlait déjà approximativement l'anglais, il a vite compris les ficelles de cette société, tout en gardant au fin fond de son esprit, l'ancienne vie qu'il avait avant.

L'adolescence changeant pas mal de chose chez lui, devenant un bagarreur hors pair, il était assez turbulent, diagnostiqué hyperactif et dyslexique. Il se découvrait des talents pour les sports de combat et commença à s’entraîner à la boxe pour canaliser son trop plein d'énergie. Envieux d'apprendre il en faisait pratiquement tous les jours. Sous l'oeil avisé de son beau-père avec qui il avait su louer des liens forts, au plus grand plaisir de sa mère.

Sa vie sociale était assez comblée, des amis provenant d'un peu partout, lycée, salle de sport et les campings qu'il faisait avec ses parents en été dans différents pays d'Europe. Il avait eu une copine en dernière année de collège, c'est à ce moment là qu'il s'est découvert homosexuel, le corps des hommes l'attirait plus que celui des femmes. Pour lui ce n'était guère une tare, il hésita pourtant longtemps avant de l'avouer à sa mère et son beau père qui aussi surprenant que cela pût être, furent plus fiers de lui qu'autre chose pour avoir eu le courage de l'avouer.

Il affichait bien fièrement ce qu'il était, le premier qui lui cherchait des noises, il lui collait un pain en pleine tronche pour calmer ses envies homophobes. Il n'avait pas honte de qui il était et s'assumait autant qu'il le pouvait. Il se fit agresser avec une de ses amies, une fois par une bande rivale d'un autre lycée qui ne supportait pas qui il était. Ils l'ont regretté amèrement, un autre visage du jeune homme s'était révélé à ce moment là, impulsif et violent.

Âgé alors de seize ans à l'époque, on tenta de l'assassiner dans les vestiaires alors qu'il se changeait pour commencer le cours de Gym avec les autres. Une immense gerbe de flamme, des crocs acérés et de la bave dégoulinant sur le sol, monstrueux. Celui-ci, il ne pourrait lui faire sa fête à coup de poing. Il est parti en courant ouvrant les portes à grand coup de pieds, évitant le gymnase, ne voulant risquer la vie de ses camarades. Sortant dans les couloirs du lycée vide de monde à cette heure tardive. Les traces que le monstre laissait étaient quasiment indélébiles, brisant le sol sous ses pas lourds et les murs par sa violence. Le fils d'Arès était paniqué, mais miraculeusement réussit à s'enfuir. Prenant place dans une voiture dont il brisa la vitre - ce qu'il avait appris à Porto Alegre lui servait encore aujourd'hui- démarrant en trombe, il fonçait à toute allure vers la sortie de la ville, manquant de percuter un bus. Il n'a regardé derrière lui qu'une fois la ville quittée, entre Waitford et Oxford, dans une petite ruelle de campagne, sa voiture glissa accidentellement, faisant quelques tonneaux avant de se foutre dans un champ. Blessé à la tête, il a perdu connaissance. Il se réveilla dans un camp bien étrange, des yeux ronds rivés sur lui.

C'est comme ça qu'il est arrivé dans à la colonie des sang-mêlés, découvrant ce monde caché dont hier encore il n'avait aucune connaissance. D'abord sur le défensive, il souhaita longtemps partir, avant de comprendre que ce lieu était plus sécurisé que n'importe lequel et qu'il était le seul moyen pour que sa famille ne fût pas blessée par sa faute. Il a pris le temps de les contacter, un soir, essayant d'expliquer ce qu'il se passait sans vraiment pouvoir y arriver, inventant une histoire pas vraiment crédible, se promettant qu'un jour il leur racontera.

Encore une fois, il dut se réadapter à une nouvelle vie, découvrant qu'il était le fils d'un dieu du nom d'Arès, dieu de la guerre et du conflit, sa passion pour les sports de combats et les bagarres s'expliquèrent donc enfin. Débutant un entrainement à l'arme blanche, une épée en bronze, mais  il se sentait plus à l'aise avec les sabres.

Durant plusieurs mois, il s'est lié d'amitié avec pas mal de monde, découvrant que ce n'était pas parce qu’il s’entraînait à devenir des guerriers, qu'ils n'avaient pas une âme humaine, bien au contraire, certains étaient très sensibles et avaient besoin de réconfort, certes ce n'était pas son truc, mais il faisait avec. Puis les choses se sont quelques un peu compliquées, des choses terribles sont arrivées.

Le camp était attaqué par des hommes encapuchonnés et vêtus de violets. Détruisant et incendiant avec des bouts de bois ce camp auquel beaucoup tenaient. Lui s'en fichait un peu, pour lui la plus grande perte fut le nombre de décès à déplorer. Un héros était tombé. Partir était devenu la seule solution au problème. Encore une fois à devoir se réhabituer, comme si toute sa vie, il n'avait pas eu d'autre choix, toujours à devoir abandonner ce qu'il connaissait.Il s'est découvert un pouvoir ce jour là, celui d'invoquer une arme.  

Une école de sorcellerie, des sorciers, comme ceux qui les avaient attaqué, Andréas ne pouvait faire abstraction de cela. Trop de sang avait coulé. Il avait pris le décision de ne faire aucun effort avec leurs hôtes. Il n'aimait pas cette fausseté qui se cachait derrière ces élèves.

Il gardait toujours son énergie, tentant de faire face sans s'écrouler. Il a commencé à sortir avec un de ses camarades, suscitant ainsi l’étonnement de pas mal de monde, comme si ce monde ne connaissait pas l'homosexualité ou la bisexualité. Il eut le droit à pas mal de moqueries durant quelques semaines, il évitait de s'emporter, ne voulant s'attirer les foudres de Chiron et des professeurs de l'école et puis ils n'avaient pas besoin d'une guerre inter-espèce sachant qu'ils l'étaient déjà un peu. Contrairement à lui, son ami ne supportait pas de faire face à ces moqueries et insultes incessantes, il n'avait jamais fait son coming-out, il était perdu et a pris la fuite. Sans jamais revenir. Un coup dur, comme quoi, il n'arrivait jamais à garder quelque chose bien longtemps.

Il y a eu ensuite les demi-dieux romains, eux aussi victimes de ces encapuchonnés violets.

Vint la chute de l'école de sorcellerie, la mort de pas mal de monde, des ruines ne pouvant être sauvées, il était parti, fuyant, laissant de nouveau quelque chose derrière lui. Sans savoir que ses amis étaient vivants. Retournant chez sa mère et son beau-père, durant près de quatre heures il s'est expliqué avec eux sur ses origines, sa vie durant un an, ce qu'il s'était passé et pourquoi il était revenu précipitamment sans prévenir.

Il a cherché sa voie pendant près de deux ans, avant de comprendre que c'était à lui de partir pour trouver ce qu'il devait trouver. Il voyagea un peu partout dans le monde et a découvert que cette planète sur laquelle il était, était en train de sombrer dans le chaos.. Une violente attaque lui fit découvrir un nouveau pouvoir, celui de faire souffrir par la pensée, très efficace, mais sensiblement dangereux pour lui même.

Vint l'explosion du monde, les ténèbres que Morgan contrôlait recouvrant tout sur son passage, se regrouper et fuir devint la seule solution. Les mots d'une oracle les ont fait suivre un chemin vers une cité antique, mythique même. L'Atlantide. Une nouvelle page se tournait, il savait que jamais il ne reverrait ses parents, le brisant quelque peu durant un temps... Une nouvelle vie s'ouvrait, laissant l'ancienne loin derrière, il était temps de reconstruire.


Trois années se sont écoulées, Andreas a vingt-deux ans, il vit seul dans un appartement de Sunrise Baye, il a suivi les traces de sa mère en devenant instituteur dans l'école de la cité. Il a rencontré Hayden Duncan-Malfoy lors d'une soirée, rapidement devenus amants, en couple, ils n'ont toujours pas décidé de vivre ensemble. Andreas fait face à certaines infidélités de son compagnon et le sent de plus en plus distant, se sentir aimé une fois encore, c'est tout ce qu'il demandait. Même s'il ne le montrait pas et ne se l'avouait pas.






Nom




Lien.
✣ FREE


Hayden Duncan-Malfoy.




My fucking Lover
✣ Hayden c'est le sorcier qui partage actuellement sa vie, il en est fou et ça le tue, ne cessant de jouer avec ses sentiments sans se rendre compte de l'importance qu'il a à ses yeux. Andreas subit les coups durs, les tromperies, mais n'arrive pas à s'en décrocher, attiré par celui qui partage ses nuits. Il l'aime c'est indéniable et malheureusement ça le brise peu à peu. Un jour peut-être qu'Hayden se rendra compte du mal qu'il lui fait, mais à quel prix ?


Dernière édition par Le Gardien le Sam 8 Aoû - 20:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anatlantide-rpg.forumactif.org
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 84
✘ Atys : 2505
✘ Where I am : Everywhere
✘ Date d'inscription : 04/08/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Les demi-dieux [5/5] Ven 7 Aoû - 13:32



Louise Barnett





« ✣ Louise Barnett »

Do what is right, not what is easy. ❤

Ma vie, en bref.
✣ Louise
✣ Barnett
✣ Lou'
✣ Née à Paris
✣ 21 ans
✣ Demi-déesse Romaine
✣ Vénus
✣ Couturière
✣ Perdre tous ses proches
✣ Un poignard en bronze céleste
✣ ( Ambroisie: Goût des truffes au chocolat blanc)
✣ Candice Accola.

It's just a bad day. ~ Not a bad life.

✣  Louise n'a jamais connu sa mère, et ne pas connaître sa mère peut être très handicapant pour une jeune fille qui a besoin de se confier. Pourtant c'est ce qui est arrivé à Louise. Celle-ci est née en France dans la capitale et y a grandi avec son père. Paris était une merveilleuse ville pour elle, cette jeune fille se promenait souvent sur les Champs-Elysées avec ses copines ou même son petit-copain qu'elle eut en troisième. La jeune Barnett était dotée d'une beauté naturelle, elle ne se maquillait pas comme un pot de peinture mais le peu qu'elle mettait faisait l'affaire, elle aimait bien s'habiller mais pas de manière vulgaire non plus. Ses cheveux blonds étaient toujours soyeux et brillants, toute sa beauté attirait les regards des jeunes garçons et rendait les autres adolescentes jalouses, c'était donc pour cela qu'elle n'avait que très peu d'amies proches. Louise ne se ventait jamais de sa beauté, au contraire elle ne se trouvait pas vraiment jolie, juste normale.

Arrivée en seconde, la blonde se fit attaquer par une jeune fille qu'elle considérait comme une ennemie, mais cette-dernière se transforma en une créature ailée. La jeune Barnett, boustée par la peur, sortit le poignard que son père lui avait acheté un an auparavant au cas où elle se faisait attaquer dans la rue, et elle l'enfonça dans la poitrine de la créature. Le monstre retomba en poussière, Louise en fut d’ailleurs surprise. En rentrant chez elle encore sous le choc, elle expliqua à son père sa mésaventure, celui-ci, étrangement, la crut et le soir même, il l'envoya en Angleterre en lui disant que là-bas, elle trouverait un endroit pour les gens comme elle.

Et puis s'en suivit la rencontre avec la louve Lupa une fois là-bas et son arrivée au camp Jupiter. La jeune fille découvrit qu'elle était la fille de Vénus, la déesse de l'amour et de la beauté. Celle-ci rencontra ses frères et sœurs, qu'elle aima à la seconde même où elle les vit. Cette dernière avait toujours rêvé d'avoir des frères et sœurs, et la nouvelle la ravie.

Puis quelques années plus tard, le camp se fit attaquer, une de ses sœurs mourut devant ses yeux; elle en devint hystérique, elle tua plusieurs de ces personnes habillées en violet qui les avaient attaqués. Le déménagement chez les sorciers ne la dérangea pas, au contraire, elle fut soulagée de quitter l'endroit où plusieurs personnes de sa famille et des ses amis y avaient laissé la vie.

La bataille d'Halloween fut atroce, heureusement que notre demi-déesse romaine était entraînée et qu'elle put s'en sortir qu'avec que quelques coupures par-ci par-là.

Cupidon la fit tomber amoureuse d'un demi-dieu grec qui, à son grand malheur, la haïssait et l'insultait. La pauvre en a beaucoup souffert. Mais lorsque la mission Cupidon s'acheva, le jeune homme vint s'excuser plusieurs fois. Il s'en voulait et la jeune fille ne put lui en vouloir.

Mais le pire était encore à venir, en effet, le château connut un attentat et la jeune fille fut contrainte de fuir, seule. Heureusement qu’elle entendit parler d’Atlantide, un endroit où elle serait à l’abri des capes violettes. Elle réussit donc à s’y rendre, pour vivre une vie meilleure, enfin, elle l’espérait.


 


Quelqu'un




Quelque chose
Bla Bla Bla



Dernière édition par Le Gardien le Sam 8 Aoû - 20:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anatlantide-rpg.forumactif.org
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 84
✘ Atys : 2505
✘ Where I am : Everywhere
✘ Date d'inscription : 04/08/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Les demi-dieux [5/5] Ven 7 Aoû - 13:35



Eleanor Nash





« ✣ Eleanor Nash »

The moon is friend for the lonesome to talk to. ❤

Ma vie, en bref.
✣ Eleanor
✣ Nash
✣ Ele'
✣ Date et lieu de naissance
✣ 20 ans
✣ Demi-déesse grecque
✣ Séléné
✣ Vendeuse au Waterfall Center
✣ Elle à la phobie de se retrouver seule et délaissée
✣ Arme / Baguette
✣ ( Ambroisie: Crumble à la pomme )
✣ Taissa Farmiga

I am stronger at night. ~ I am the girl of the Moon.
✣ Être abandonnée à la naissance, c'est pas très cool, ça peut même détruire une personne et pourtant, c'est ce qui est arrivé à Eleanor. Lorsque celle-ci est venue au monde, lors d'une nuit noire et sombre sous la clarté de la lune, ses parents l'ont déposée dans un orphelinat. La jeune Nash a donc grandi en étant baladée de famille en famille. bien sûr, ça ne l'a pas aidé pour se trouver des amis ou pour avoir de bonnes notes surtout avec sa dyslexie et son hyperactivité qui n'arrangeaient pas son cas. La seule chose qui apaisait la jeune fille était la lune et les étoiles, celle-ci se sentait plus vivante la nuit. Elle avait développé une passion pour l'astronomie et se renseignait le plus souvent sur les planètes et les satellites naturels présents dans le ciel.

A l'âge de 13 ans, lorsqu'elle était dans sa cinquième maison d'accueil, Eleanor fugua. Celle-ci en avait tellement marre de ses faux parents qui venaient et repartaient, qui se servaient d'elle pour gagner de l'argent qu'elle décida de partir, de changer d'environnement. Puis quelques jours plus tard, elle rencontra, comme tout demi-dieu, son premier monstre dans une rue étroite le soir, qu'elle réussit à tuer avec difficultés. Celle-ci en resta choquée pendant quelques jours et continua d'errer dans les rues pendant environ deux semaines, jusqu'au moment où un satyre la repéra et la ramena à la colonie des Sangs-Mêlés. La jeune Nash trouva en la colonie un refuge, une famille qu'elle n'avait jusqu'à maintenant jamais eue. Celle-ci apprit qu'elle était la fille de Séléné, la déesse de la lune, elle en était plus qu'heureuse. La jeune fille fut très bien accueillie, ce qui la surprit beaucoup car elle n'était pas habituée à être reçue de façon aussi chaleureuse.

Le déménagement chez les sorciers fut difficile pour notre demi-déesse. Quitter la colonie qui était sa maison depuis toutes ces années était impossible à imaginer pour elle, celle-ci pleura à chaudes larmes sur le chemin, même si elle dut se cacher pour ne pas le montrer aux autres. Eleanor admirait les sorciers, même si elle se sentait inférieure à eux pour une raison qu'elle ignorait.

La bataille d'Halloween se passa la nuit, autant dire qu'Eleanor était donc dans son élément et qu'elle était plus forte. Celle-ci s'en sortit plutôt bien, elle s'en est tirée avec plusieurs coupures, et un bras en écharpe en raison d'un coup d'épée dans celui-ci.

Puis, la jeune Nash n'échappa pas à la mission Cupidon, celui-ci lui envoya une flèche qui la fit tomber amoureuse d'un sorcier. Seulement, son amour ne fut pas réciproque, le jeune homme avait reçu une flèche différente de la demi-déesse et en aimait une autre. Eleanor en ressortit blessée et moins sûre d'elle, se demandant si un homme allait finir par tomber amoureux de sa personne.

Et comme pour lui montrer qu’on s’acharnait contre elle, Poudlard fut attaqué. Elle réussit à fuir le massacre avec un groupe de rescapés, heureusement qu’elle n’était pas seule. Ils prirent vite la direction de la seule terre où ils seraient encore en sécurité, l’Atlantide.



Oxanne Prescott.




Unies par la même passion..
✣ Oxanne et Eleanor,  c’est pas une histoire banale. En effet, les deux jeunes filles se sont rencontrées quelques années avant la réunification des deux camps. Les deux demi-déesses, passionnées par l'astronomie, avaient décidés de partir en douce de leur camp pour se rendre à une conférence sur tout ce qui constituait les galaxies, les étoiles et le système solaire. La grecque et la romaine se sont donc trouvées réunies là-bas sans même se connaître et ont donc fait connaissance comme si elles n’étaient que deux adolescentes normales.

Puis au fil des heures, elles ont commencé à s'apprécier de plus en plus, leurs discussions continuant sans fin même à la fin de la conférence. En marchant près d’une ruelle sombre, elles tombèrent nez à nez avec un monstre, c’est ainsi qu’elles découvrirent qu’elles avaient un autre point commun, et même un gros. Elles s’échangèrent leurs numéros, décidant de remettre ça un autre jour, puis elles repartirent chacune de leur côté.

Les deux passionnées d'astronomie se sont vues réunies lorsque les romains ont rejoint les grecs à Poudlard. Elles se sont tout de suite dirigées l’une vers l’autre pour se prendre dans les bras, devenant comme des sœurs. Celles-ci se confiaient leurs secrets, leurs malheurs et bonheurs de la vie. Seulement,  l’une est romaine et l’autre est grecque, beaucoup n'acceptent pas la relation qu’elles partagent. Alors combien de temps vont-elles continuer d'entretenir cette relation fraternelle sous les yeux de ces deux camps différents?


Dernière édition par Le Gardien le Sam 8 Aoû - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anatlantide-rpg.forumactif.org
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 84
✘ Atys : 2505
✘ Where I am : Everywhere
✘ Date d'inscription : 04/08/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: Les demi-dieux [5/5] Ven 7 Aoû - 13:37



   
Callen J. Caffrey

   


   


« ✣ Callen J. Caffrey »

Tu  te consumes de l’intérieur, tu brûles  et tu le gardes pour toi surtout, autrement tu passes forcément pour un con❤
Ma vie, en bref.
✣ Callen Jill
   ✣ Caffrey
   ✣ Call’
   ✣ 17 mars, Denver
   ✣ 22 ans
   ✣ Demi-dieux romain
   ✣ Luna, déesse de la Lune
   ✣ Atychiphobie : peur de l’échec
   ✣ Labrys en or impérial
   ✣ Le café bien noir et sans sucre
   ✣ Mécanicien
   ✣ Ansel Elgort
   
   
   

   Fils de la Lune… ~ … L’obscurité est mère de sûreté
✣ Nous sommes le 17 mars 2001. Le beau temps commence à arriver à Denver et au même moment, Donald Caffrey entend sonner à sa porte. Peu content qu’on l’ait dérangé durant sa soirée romantique avec sa femme, il se lève tout de même pour ouvrir à l’inconnu qui ose le déranger. Et avec surprise, il découvrir un bébé enveloppé dans un berceau devant sa porte. Il ne savait pas d’où il sortait, et pourtant il était sûr que ce bébé était son enfant. En effet, il y a quelques mois, alors que son mariage allait au plus mal, il avait eu une aventure avec une femme. Il n’avait jamais connu son nom et n’avait jamais eu de nouvelles depuis. Mais les dates concordaient.

Callen fut donc accueilli avec joie dans sa nouvelle famille. Bien sûr, sa belle-mère n’était au courant de rien et l’éleva comme son propre enfant. Pour elle, il était un miracle tombé du ciel, littéralement. La femme qu’il prenait donc pour sa mère donna deux ans après l’arrivée de Callen naissance à deux enfants, des jumelles. Callen s’attacha tout de suite à ses petites sœurs et ne pouvait s’empêcher de jouer le grand frère protecteur. On peut dire que son enfance a plutôt été heureuse et normale, hormis sa dyslexie et son hyperactivité.

Mais tout bonheur ne dure pas éternellement. Et un jour le drame arriva. Callen avait treize ans. Ce jour-là, il était rentré un peu plus tard du collège parce qu’il était resté un peu plus de temps avec sa toute nouvelle petite amie. Ah les amours de jeunesse ! Il ne pensait pas que ce retard serait la pire erreur de sa vie. En rentrant chez lui, il posa son sac dans l’entrée et appela ses parents en se dirigeant vers la cuisine. Pas de réponse. Bizarre, peut-être qu’ils étaient partis en courses. Il ne s’inquiéta pas plus que ça. Il se servit un verre de lait comme à son habitude et se dirigea vers le salon pour regarder sa série préférée. Son verre tomba au sol et se brisa en mille morceaux, répandant son liquide sur le parquet vernis. C’était un vrai massacre. Tellement horrible qu’il ne put s’empêcher de vomir. Toute sa famille venait d’être massacrée. Il voulut appeler la police, mais il était incapable de trouver le téléphone parmi tout ce sang et toute cette horreur. Puis il sentit une main se poser sur son épaule. Il se retourna pour découvrir un visage inconnu.
« Viens, il faut partir vite », lui dit l’inconnu.
Il était tellement déboussolé qu’il ne protesta même pas et suivit cette personne qui pouvait très bien être l’assassin de ses proches. Mais étrangement, il n’hésita pas une seule seconde à lui faire confiance, et prit le chemin de sa nouvelle vie qui était à la fois son passée et son avenir.

Callen intégra le Camp Jupiter. Il découvrit par la suite que sa mère n’était pas la personne qu’il croyait. Il était en fait fils de Luna, déesse de la Lune.

Puis à son arrivé à Poudlard, il fit la rencontre de la belle Elena avec qui il se mit en couple rapidement, Callen accepta la fille de sa bien aimée et l'éleva comme la sienne. Poudlard tomba, il se réfugia avec les deux femmes de sa vie au MSR qui tomba à son tour. Atlantide, nous voilà... 
   


   Elena L. Salvatore
   



   

   
L’amour commence toujours par la violence
✣ Leur rencontre a été assez incongrue. Elle se passa après l'arrivée des romains à la Colonie des Sang-Mêlés. Elena se trouvait dans l’arène avec les pensionnaires. Elle délivrait un cours de combat, son premier sur le corps à corps. C’était l’une de ses disciplines préférées, et elle se faisait un plaisir de transmettre son savoir à ses camarades. Elle avait commencé en leur enseignant les bases, sans armes. Callen l’observait. Cette fille l’intriguait. Il ne concevait pas le fait qu’elle put à la fois être jolie et savoir parfaitement se défendre. Et pourtant il avait la preuve sous les yeux. Il l’observa avec attention tout le long de son cours. Le pire c’est qu’elle se débrouillait super bien. Et à la fin, il ne tient plus. Il la défia à un combat au corps à corps, sans armes. Bien sûr, Elena accepta le défi de suite, elle n’est pas du genre à se défiler. Callen dut bien se rendre compte qu’Elena lui donnait du fil à retordre. Elle ne paraissait pas comme ça, mais elle savait bien maîtriser sa force, même si elle n’en avait pas beaucoup. Il finit par se rendre compte que leur combat ne se solderait pas autrement que par un match nul. Alors il la laissa gagner.

Depuis, les deux jeunes héros n’ont cessé de se rapprocher, toujours un peu plus. Jusqu’à ce que Callen finît par tomber amoureux de la belle Elena.

Ils ont fuit Poudlard ensemble à sa chute et sont restés plusieurs mois seuls avec la petite Lexie.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anatlantide-rpg.forumactif.org

Contenu sponsorisé


Proud to be me.

Want to know who I am ?

A little more ?





MessageSujet: Re: Les demi-dieux [5/5]

Revenir en haut Aller en bas

Les demi-dieux [5/5]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Survivor dieux/demi-dieux/humains/créatures (I)
» Les demi-dieux Grec [5/5]
» Les Demi-dieux Romains [4/4]
» Les Demi-Dieux Romains
» ▬ Les capacités et caractéristiques des demi-dieux.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anaklusmos :: Archives :: Memories-