Partagez|

"Hey you!" ♪ Rachel & Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 57
✘ Côté Coeur : Pourquoi quand ça commence à être simple il faut que ça vire compliqué?
✘ Atys : 1556
✘ Where I am : Quelque part, il faut fouiller c'est tout!
✘ Date d'inscription : 04/11/2015

A little more ?





MessageSujet: "Hey you!" ♪ Rachel & Elena Sam 7 Nov - 22:47


Hey you !
Rachel E. Dare & Elena L. Salvatore
C’était bizarre. Avec tout ce qu’il se passait, le guerre, les morts, la perte de notre chez nous, on arrivait quand même à s’établir autre part et à tout recommencer. Bon, je dois bien avouer qu’au début j’avais eus du mal à me faire à cet endroit. L’Atlantide. Pour moi ce n’était qu’une légende, une histoire pour les enfants, histoire de leur faire intégrer la notion d’espoir. Mais comme de nombreuses histoires qu’on avait pus nous raconter étant enfant, elle s’était avérée vraie. Au bout d’un moment ça ne devrait plus vraiment m’étonner, n’est-ce pas ? Et pourtant j’étais encore surprise de jour en jour. J’avais vécus énormément de choses, mais même avec ça, j’en apprenais tous les jours.

A commencer par les difficultés du boulot de maman. C’était bien le seul qui n’avait pas de formation. On pouvait dire que c’était au talent, oui, et ce n’était pas facile tous les jours. J’adorais ma fille, plus que tout, mais à des moments j’avais vraiment envie de la tuer. Comme hier par exemple. Je lui avais demandé au moins trois fois de ranger sa chambre, et visiblement elle était dans un jour où elle n’avait pas envie de m’obéir. Callen avait dû intervenir d’ailleurs. Et elle avait fait la gueule toute la soirée. Sans parler qu’elle était partie en quatrième vitesse ce matin, je n’avais même pas eut le temps de la voir. Je détestais ça, avoir le rôle de la méchante mère. J’avais peur qu’elle se mette à me détester, ou qu’elle me mette la mort de son père sur le dos. Je ne pensais pas qu’elle en était capable, mais par le biais de mon travail j’avais appris que les enfants étaient prêts à tout pour faire payer les autres. Peu importe l’éducation qu’ils avaient reçue.

En tout cas, c’était à moi d’aller la chercher à l’école ce jour là, et ce n’était pas parce que nous nous étions disputés la veille que j’allais me défiler. J’étais donc à l’heure dvant l’école, attendant ma petite princesse capricieuse. Quand la sonnerie retentie, je la vis sortir du bâtiment avec ses amis. Elle les salua puis se précipita vers moi avant de me sauter dans les bras. « Pardon maman ! Je suis désolée pour hier ! » Je la serrais contre moi en souriant. C’était bien pour ça qu’on ne restait jamais fâchés longtemps toutes les deux, il y en avait toujours une de nous qui finissait par culpabiliser. « C’est pas grave mon ange. » Je passais une main sur ses cheveux et lui souris. Je m’apprêtais à lui demander comment s’était passé sa journée quand des cheveux roux attirèrent mon regard.

Rachel Elizabeth Dare. Il y avait un moment que je n’avais pas discuté avec elle et c’était bien dommage. Je pris la main de Lexie et partis rejoindre ma chère amie. « Rachel ! Ca faisait longtemps ! Comment tu vas ? » Je serrais légèrement ma petite rousse préférée dans mes bras avant de m’éloigner. J’étais vraiment contente de la voir, et ça devait se voir à mon sourire. Avec tout ça, notre nouvelle vie ici, notre nouvelle maison, notre nouveau travail, je n’avais même pas eus l’occasion de l’inviter prendre un café chez nous. Ou même de l’inviter à dîné un soir. Il allait falloir que je règle ça rapidement d’ailleurs ! Elle devait goûter à la cuisine de Callen !

Emi Burton

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Proud to be me.

Want to know who I am ?
✘ Messages : 10
✘ Côté Coeur : Célibataire
✘ Atys : 1442
✘ Date d'inscription : 24/10/2015

A little more ?





MessageSujet: Re: "Hey you!" ♪ Rachel & Elena Mar 22 Déc - 20:37

La vie avait repris un court étrangement normal depuis que les sorciers et les demi-dieux étaient arrivés ici. D'un sens, ce n'était pas plus mal, je n'allais pas me plaindre. Mais ces derniers temps, j'étais devenue bien plus méfiante. Au premier bruit, au premier mouvement suspect que je percevais de la part de n'importe qui, je me retournai, j'examinai et j'étais prête à lancer tout ce qui me tombait sous la main. Si vous saviez le nombre de craies et de marqueurs que c'était pris mes collègues depuis le début de l'année scolaire...

Cependant, je n'en perdais pas pour autant ma joie de vivre. Au contraire, tout allait pour le mieux et même si les camps avaient été abolis depuis quelques années à présent, j'avais pu reprendre mes fonctions en temps qu'institutrice et il n'y avait rien qui pouvait me faire plus plaisir. Mon travail était devenu presque toute ma vie. Qui l'eut cru. Quand j'étais plus jeune, j'étais une étudiante qui rêvait d'aventures et de fuir la réalité le plus possible. Et à présent, il fallait croire que j'avais eu mon quota d'aventure pour un moment. Oh ! Je n'avais pas perdu ma curiosité, ni mon envie de bouger, faire changer les choses. Mais un peu de calme ne me faisait pas de mal non plus.

Enfin calme, façon de parler. Quand on passe sa journée avec une vingtaine de petits monstres qui courent dans tout les sens sans arrêt, pas évident de parler de calme à proprement parler. Mais j'aimais beaucoup mes élèves et m'occuper d'eux, leur apprendre de nouvelles choses tous les jours était devenu un habitude que j'aurais sûrement du mal à perdre. Mais je devais bien avouer que ça ne me déplaisait pas de retrouver le calme de mon appartement après uen longue journée de travail. Lorsque la sonnerie retentit ce soir, je fis ranger à mes élèves l'activité que nous étions en train de faire avant de les faire sortir en rang pour rejoindre leur parent.

Attentive, je restais dehors, devant l'école à observer si chaque enfant retrouvait bien, un parent ou un tuteur. Souvent c'était le moment que certain choisissaient pour venir me parler de leur enfant et j'étais toujours contente de pouvoir échanger un peu avec eux ou juste parler de la pluie ou du beau temps. Ma vie était devenue tellement simple que s'en était presque troublant. En parlant de trouble d'ailleurs, une personne avec qui je n'avais pas parler depuis longtemps, se pointa. Elena Salvatore. Sa fille, Lexie, n'était pas dans ma classe, elle était un peu trop vieille pour cela à présent, mais je la connaissais bien et elle était tout aussi adorable que sa mère qui me salua par une chaleureuse étreinte que je me fis un plaisir de lui rendre.

« Rachel ! Ca faisait longtemps ! Comment tu vas ? »


J'adressai un grand sourire à mon amie. Avec tout ce qu'il s'était passé récemment, nous n'avions même pas eu le temps de passer un peu de temps ensemble. Il fallait dire aussi que mon travail me prenait une bonne partie de mes journées et Elena avait sa vie de famille à gérer de son côté en plus de son travail. Ce ne devait pas être évident tout les jours. Mais j'étais bien heureuse de la voir aujourd'hui.

- Ca va bien et toi Elena ? C'est vrai que ça fait un moment que l'on s'est vues.  Votre instalation Atlantide City s'est bien passé ? La transistion n'a pas été trop dure ?

Elena faisait partis des demi-dieux que je connaissais depuis de nombreuses années, même avant que la colonie des Sang-mêlés ne soient détruite... Pendant un instant, je me laissais aller à la nostalgie de ces douces années. Je devais bien avouer que mes devoirs d'oracles me manquaient également. Même si j'avais une peur affreuse d'avoir des visions au mauvais moment... C'était une tâche que je prenais très au sérieux. Cela m'avait fait un sacré choc de ne plus abriter l'esprit de l'oracle de Delphes. Mais j'avais fini par m'en remettre, petit-à-petit. Et aux yeux d'une bonne partie des demi-dieux grecs, j'étais toujours leur conseillière et nombre d'entre eux venaient encore me voir pour me demander conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

"Hey you!" ♪ Rachel & Elena

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Combat 4: Annie Villeneuve vs Rachel Hunter
» Rachel Berry - Obviously, i'm a star
» Agréable compagnie [ Elena ]
» Rachel Draan
» L'Atelier d'Elena

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anaklusmos :: Archives :: Memories-